La situation actuelle en Egypte

edit

 

La situation actuelle en Egypte est reliée à d'importants éléments:

·        Détermination de la nature des bases politiques sur lesquelles le pays pourra se fonder.

·        La mauvaise situation économique.

·        Nous souhaitions après le 25 janvier 2011 qu;il y ait une révolution dans des domaines vitaux aidant les citoyens à vivre dignement, comme la nourriture, le logement, l'enseignement, le travail, la sécurité et la liberté.

·        Le déclenchement de la révolution et l'anéantissement du régime corrompu ont donné la liberté à de nombreuses orientations politiques de sortir de leur oppression et d'imposer leur vision. Il y a actuellement en Egypte environ 60 partis politiques. Chaque orientation politique possède le droit, la sincérité et la dévotion!

·        Ce contexte multipartite a donné l'occasion à certains courants extrémistes religieux de faire leur apparition en public, d'imposer leur vision et de dire qu'ils constituent la majorité qui applique et impose sa politique.

·        Je pense qu'il y a un grand amalgame entre la religion et la politique, et surtout qu'environ 30 % du peuple égyptien est analphabète et il est facile de les attirer à travers la religion!

·        La situation économique en Egypte est fragile et la majorité du peuple ne vit pas dignement. 3 % de la population égyptienne vit avec moins d'un dollar par jour et environ 44 % de la population avec moins de deux dollars par jour. La population égyptienne compte en 2011 près de 84 millions d'habitants, dont 40 % ont moins de 18 ans.

·        Est-ce que le conseil militaire a préservé la dignité des Egyptiens? "Cette révolution a été déclenchée pour la dignité. Nous rêvons tous que le citoyen ordinaire en Egypte soit traité comme être humain ayant des droits et une dignité. La révolution a demandé de supprimer la Sécurité de l'Etat qui a torturé les Egyptiens et les a humiliés pendant des décennies. Cependant, le conseil militaire a insisté à maintenir ce terrible organe après avoir changé son nom en Organe de la sécurité nationale. On n'a pas besoin d'intelligence pour comprendre que la Sécurité de l'Etat est le fomentateur de la plupart des crises qui surviennent en Egypte, en commençant par les séditions confessionnelles, et même le vandalisme et le chaos sécuritaire. Les officiers de la Sécurité de l'Etat sont affiliés par pensée et pratique au régime de Moubarak. Ils feront tout ce qu'ils peuvent pour empêcher le changement qui va inéluctablement mener à leur jugement pour les nombreux crimes qu'ils ont commis envers les Egyptiens. Ils possèdent tous les instruments de destruction, des informations, des agents infiltrés partout, des fonds abondants qu'ils reçoivent des vestiges du régime de Moubarak. Le conseil militaire ne s'est pas contenté de maintenir la Sécurité de l'Etat, mais il y a ajouté un nouvel organe oppresseur: la police militaire. En quelques mois, les membres de la police militaire ont commis contre les Egyptiens des crimes desquels il n'a dû rendre compte à personne: frapper les citoyens, les torturer, les électrocuter, violer les filles d'Egypte et les photographier nues sous prétexte de vérifier leur virginité, et enfin écraser les manifestants avec un char militaire dans le massacre de Maspero. Après chaque crime, le conseil militaire annonçait l'ouverture d'enquêtes dont nous n'avons jamais connu les résultats. N'est-il pas de notre droit de réclamer une organisation impartiale d'enquête sur le massacre de Maspero ayant fait 30 victimes égyptiennes?" (Alaa El-Aswani, écrivain et penseur égyptien).

 

2)     Pour être convaincu de la démocratie et son application, il faut avoir un certain niveau culturel. Les orientations actuelles en Egypte montrent que les groupes religieux extrémistes comme les Frères musulmans et les Salafistes, pensent que la démocratie et la laïcité sont une sorte de danger et de dégradation pour l'être humain, et que la référence islamique et l'application de la charia sont la solution pour tous nos problèmes sociaux.

·        Les partis libéraux égyptiens, dont le nombre se limite à 15, n'acceptent pas de faire un amalgame entre la religion et la politique. Ces mêmes partis proposent que dans un article de la constitution devant être appliqué, il y ait une attestation de la référence islamique, tout en respectant les autres confessions. Les partis libéraux appellent aussi à l'instauration d'un Etat civil, ce qui est important pour le respect des différentes orientations.

·        La révolution sera accomplie quand nous allons nous mettre d'accord sur une constitution impartiale, non religieuse, et que tous travaillent, chacun dans son domaine, avec dévouement, que le ministère de l'Intérieur assure la sécurité et que les courants politiques acceptent l'alternance et les élections libres, comme l'élection présidentielle, et les élections de l'Assemblée du peuple et du Conseil consultatif.

 

3)     Malheureusement, les minorités, comme les chrétiens et les intellectuels, se sentent insécurisés pour leur avenir. Un grand nombre d'entre eux sont partis d'une manière légale et d'autres clandestinement. Par exemple, plus de 150000 chrétiens ont immigré en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et en Australie, depuis janvier 2011 jusqu'à nos jours. .

·        La révolution qui s'est déclenchée en Egypte a fusionné chrétiens et musulmans. Les jeunes avaient une vision patriotique et libre. Et quand les orientations extrémistes sont intervenues, elles ont entravé les initiatives pures des jeunes. Ces orientations essaient de prétendre qu'elles sont le promoteur de la révolution et son défenseur, mais ceci est une interprétation erronée.

·        Des manifestations chrétiennes ont été organisées pour réclamer les droits. Par exemple, de 1970 à 2011, il y a eu plus de 175 attaques contre des églises, des commerçants et des individus chrétiens. Depuis le 25 janvier 2011 jusqu'à nos jours, il y a eu 40 attaques contre des églises, des commerçants et des individus chrétiens. L'attaque la plus terrible est celle qui a eu lieu dans la région de Maspero le 9 octobre 2011 devant le bâtiment de la radio et la télévision, faisant plus 30 victimes chrétiennes et plusieurs autres blessés.

·        Ces situations que j'ai mentionnées n'ont pas brisé la volonté des chrétiens de participer aux élections et de donner leurs voix aux partis libéraux. La négativité et l'abstention sont une grande erreur qui ne soutient pas la démocratie, la participation; le dialogue efficace et audacieux fait bouger et changer l'ambiance dans la société égyptienne.

 

4)     Les multiples confessions chrétiennes en Egypte, orthodoxes, catholiques et protestantes, célèbrent Noël, prière de vous référer à ce que j'ai enregistré dans mon message à l'occasion du Nouvel An et de Noël.

·        Malgré les changements politiques depuis le 25 janvier 2011 et les interventions islamistes et salafistes, nous insistons à célébrer Noël. Je remarque dans les rues, et surtout dans les grandes villes et les hôtels, les manifestations de la célébration de Noël, comme l'arbre de Noël et Papa Noël avec ses belles formes.

·        Il y a des éléments chrétiens dans diverses professions qui ont une grande influence dans le domaine économique égyptien. Je crois que notre engagement à la crédibilité de la liberté de culte et le respect de tout être humain sont la base des croyances chrétiennes, et nos orientations sont engagées à traiter avec tout être humain, sans aucune discrimination raciale, générique ou religieuse.

 

·        La vie politique est une simple façade de la vie. Le plus important c'est la vie elle-même. Nous voulons vivre dans une ambiance libre, civilisée et consciemment. Cette conscience est l'essence de la religion absente des pensées, et non pas les formes superficielles qui dominent hystériquement les nerfs et les cerveaux de ces religieux extrémistes, comme cela se passe en Afghanistan, au Pakistan, en Somalie, en Iran, en Arabie saoudite, etc. nous voulons vivre sérieusement, pas dans le mensonge, avec notre véritable visage civilisé, et non avec notre masque nomade wahhabite importé.

 

 

 

 

Magdy Garas

Décembre 2011

 

 

لا يوجد

Magdy Garas

Garas
Parcours de vie Mon ambiance familiale m'a aidé à éprouver la joie et le chagrin des autres. Depuis l'âge de 16 ans, j'ai été engagé à des visites hebdomadaires chez les prisonniers dans une prison du Caire. Depuis jeune, j'étais passionné de lecture d'histoire et de personnalités qui ont influencé »
جارى التحميل

تسجيل الدخول

عدد زيارات الموقع

410